Historique du Canton

Le canton de Lochaber est situé au sud-ouest du territoire de la MRC de Papineau sur les rives de la rivière des Outaouais. Plus précisément, sur les basses-terres précédant les premières élévations du Bouclier canadien, la partie sud du canton offre un grand potentiel agricole.

À la fin du XIXe siècle, la moitié sud du canton de Lochaber se cinde en trois pour donner trois municipalités : Lochaber (Canton) (1855), Lochaber Partie-Ouest (1891) et Thurso (1886) au centre.

En 1802, l'homme d'affaires Archibald MacMillan paie la traversée transatlantique à 400 Highlanders écossais dans l’intention de fonder une colonie rurale pour ces immigrants écossais dans les cantons de Templeton, Lochaber et Grenville.

Au début, seulement quelques familles viendront s'installer dans les cantons de Lochaber. Le peuplement est difficile, les revenus de l'agriculture n'arrivent pas à compenser les frais d'importation des produits manufacturés venant de Montréal. Cependant, l'industrie du bois naissante permettra aux colons de pratiquer l'agriculture durant l'été, puis de monter vers les camps de bûcheron l'hiver venu, ou de travailler dans les divers moulins à scie que se développent sur la rivière Blanche, près de Thurso.

Cette nouvelle situation attire un bon nombre de colons et le peuplement va bon train au tournant du siècle. De plus en plus de francophones viennent s'installer sur ces bonnes terres, si bien, que la population deviendra majoritairement francophone au début du XXe siècle. Encore aujourd’hui, dans le canton de Lochaber Partie-Ouest, l'exploitation des terres agricoles demeure la principale activité économique.

menu